BIOGRAPHIE / BIOGRAPHY 

Camille Degeye est née en 1990 en banlieue parisienne. Elle vit et travaille à Paris.

Diplômée du master Réalisation et Création de l’Université Paris 8, elle intègre en 2013 les collectifs et laboratoires artisanaux l’Etna et L’Abominable où elle se forme en autodidacte au travail du cinéma argentique. Elle développe depuis ses films de manière artisanale, principalement à la main. L’apparition de l’image est soumise à plusieurs étapes qui prennent la forme d’un rituel où dans le noir, il est question de corps à corps avec l’image et avec sa vulnérabilité : l’éventualité de l’erreur, du mauvais geste, de la perte totale. Choisir ce support, c’est renoncer à la perfection de l’image, choisir des flous, des formes spectrales qui figurent le réel avec une image aux contours incertains. 
Le travail de Camille s’articule autour de cette fragilité, du basculement entre le perceptible et l’insaisissable. En toile de fond, un leitmotiv souvent inconscient mais qui ressurgit assidûment : la quête par l’intime d’une mémoire collective. Dans ce sens, sa recherche se concentre sur l’apparition - celle de l’image comme celle de la narration filmée - en s’abandonnant à l’incertitude du visible dans des dimensions délibérément fantomatiques et obscures.

Parallèlement à sa pratique cinématographique, Camille fait partie du label indépendant Bookmaker Records.



Camille Degeye is born in 1990 in France. She lives and works in Paris.

She’s graduated from a professional master in cinematographic creation and she’s a member of Etna and L’Abominable, both artists collectives where she developed her practice of artisanal filmmaking.

Since then, she has been developing all her films by handprocess. This appearance of the image is subject to several stages that take the form of a ritual. In the dark, it’s about melee with the image and with its vulnerability: the possibility of error, bad gesture, total loss. Choosing this medium means giving up the perfection of the image, choosing fuzzy, spectral shapes that represent reality with an image with uncertain contours.
Camille's work revolves around this fragility, the changeover betwee perceptible and the elusive. In the background, a leitmotiv often unconscious but which reappears assiduously: the intimate search for a collective memory.  In this sense, her research focuses on the appearance - that of the image as that of the filmed narration - by surrendering to the uncertainty of the visible in deliberately ghostly and obscure dimensions..

In parallel to her cinematographic practice, Camille is part of the independent label Bookmaker Records.